Les cartes mentales à l’école : nouveau mode d’enseignement ?

Image carte heuristique article blog

Image empruntée à Laetitia Carlier, psychopédagogue

Carte mentale

 Le terme de carte mentale est tout bonnement la traduction de l’anglais Mind map. Selon linternaute, la carte mentale, ou encore carte heuristique, carte des idées, schéma de pensée, arbre à idées ou bien topogramme, est un « diagramme qui représente le cheminement de pensées en cours d’élaboration. Elle se présente sous forme de schéma en arborescence ». Selon Wikipédia c’est un « diagramme qui représente les connexions sémantiques entre différentes idées, les liens hiérarchiques entre différents concepts intellectuels ».

Historique


 

Basée sur les avancées dans le domaine des neurosciences, la méthode a été mise au point par le psychologue anglais Tony Buzan dans les années 1970. Elle est censée faciliter la pensée logique et la créativité en assurant un fonctionnement conjoint, harmonieux et optimal des deux hémisphères du cerveau.

L’utilisation des cartes mentales à l’école


Le ministère de l’Éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche veut faire du numérique un facteur de réduction des inégalités. Son ambition est d’améliorer l’efficacité des apprentissages, lutter contre le décrochage, développer la créativité de tous et mieux préparer les enfants à vivre et à travailler en citoyens autonomes et responsables.

La loi d’orientation du 8 juillet 2013 instaure le service public du numérique éducatif, dont la mission est d’organiser et d’offrir une offre de contenus et de services numériques de qualité à destination de l’ensemble de la communauté éducative. La direction du numérique pour l’éducation (DNE), créée au mois de mars 2014, a pour rôle de piloter la mise en place et le déploiement de ces nouvelles dispositions.

Ainsi, la création de cartes mentales répond aux objectifs du ministère de l’Éducation nationale tout en variant les manières d’enseigner. En utilisant ces pratiques, les professionnels de l’enseignement s’adaptent aux pratiques des jeunes en proposant de nouvelles méthodes d’apprentissages sur des supports numériques et papier. La carte mentale a souligné de nombreux bénéfices sur les apprentissages des élèves qui, depuis quelques années, rencontrent de grandes difficultés organisationnelles. C’est ce que nous explique une enseignante d’anglais de collège dans un reportage de 2014, publié sur le site du réseau Canopé lors de la journée de l’innovation.

 

Sources


Définitions :

Les cartes mentales :

 Le numérique à l’école :

 

 

Publicités